ô,diane chasseresse

tu es ma muse,ma poétesse

ma sauvageonne de mes bois et forêts

ma sauvageonne de mon jardin secret.

 

 

je retiens mon souffle dès que tu paraîs

et je te laisse comme il te plait

lâcher tes flèches d'amour et de tendresse

tes flèches d'amour et de caresses.

 

 

je m'abandonne sans regret

à ces instants d'ivresse que tu me promets

insoumise et fière comme moi,tu es

et c'est celà qui me complais.

 

 

ô,diane chasseresse

tu n'es que flèches de tendresse

à belles dents tu croques dans la vie

de mon jardin secret et de ses envies.

th 2